Internet et CEEA

by

Salut à tous! Toutes mes excuses pour ce long silence en partie indépendant de ma volonté, puisque des problèmes de wifi dans un appart en colocation (pas insurmontables mais chiants) m’ont privé de l’aisance et du confort d’une connexion permanente. Du coup, quand j’arrive à me connecter, je passe beaucoup de temps à rattraper le retard que j’ai sur mes mails et à essayer de suivre les infos et très peu sur mes blogs (je n’ai pas encore le réflexe).
Ceci sans compter un gros retard sur la continuité dialoguée, retard qui ne sera pas rattrapé et qui m’empêche de soutenir pour le diplôme en fin d’année, mais bon, c’est pas dramatique non plus, l’enseignement, lui, est absorbé et c’est le plus important.
Et encore beaucoup de boulot sur les séries et la préparation d’Annecy où je vais présenter quelques projets d’anim. Le CEEA n’ouvrant aucune porte sur les producteurs d’anim à l’heure où je vous parle, il faut se démerder tout seul et le mieux, c’est quand même d’aller les voir là où ils sont tous à cette période de l’année: en Haute-Savoie!

Du coup, le blog est passé au dix-huitième plan et je n’en suis pas fier.
Je sais qu’il y a eu les résultats du premier tour puisque les écrits étaient vendredi dernier. Qui y a été ? Comment ça a été ?

Je me suis préparé à une longue nuit de boulot ce soir et j’essaierai de prendre un peu de temps pour vous, continuer cette série que je vous ai promise sur l’inside du CEEA.

Encore toutes mes excuses!

Quant à la question de Miaou, c’est assez difficile d’évaluer la quantité de travail exigée, vu que ça dépend du rythme de chacun, mais c’est du temps plein pour tout le monde et c’est l’épuisement général à Noël et en fin d’année. Quelle que soit la durée estimée, ce sera toujours trop peu par rapport à ce dont vous aurez besoin, surtout si vous avez l’utopique idée de garder un semblant de vie sociale et culturelle.

Pour info, je prends 1 journée off par semaine, où j’évite de penser au CEEA et où je ne bosse pas. Après, entre les cours, les questionnaires de ciné-club et les travaux à rendre… ce sont des journées pleines (ou des nuits, selon ce que vous préférez). Et quand je dis pleines, c’est pleines pleines (8-10h).
Un bon test pour savoir si vous voulez vraiment faire ce métier !

Autre info, qui n’a rien à voir mais qui concerne les écoles, la FEMIS en section scénar ne forme à rien. J’avais eu des échos, je viens d’en avoir la preuve en lisant un court-métrage d’une fille qui y est depuis 2003. Oubliez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :