Aujourd’hui c’est repos

by

Pas de super billet sur le blog aujourd’hui, je recommence les cours de dramaturgie (sic) dem… ce wee… plus tard.

J’ai donc écrite 2990 mots hier soir d’un truc étrange qui commence vaguement à prendre la forme d’une histoire. Sachez que je suis parti sans filet, heureusement qu’il y a un chat pour les participants et que j’ai pu récupérer deux-trois idées débiles en discutant parce que je ne sais pas où je serais allé. Je compare le processus à quelqu’un à qui on aurait bandé les yeux et qu’on lâcherait dans une pièce. D’abord il se prend les murs et les obstacles et petit à petit, une carte de la pièce se dessine et l’aveugle se fabrique des repères. C’est la même chose quand on construit une histoire [Hé! J’avais dit que je faisais une pause!!]. On part avec une idée, peut-être une notion d’un personnage et on fonce dans plein de murs. Et puis au fur et à mesure se dessine un chemin cohérent, une image qui commence à faire sens.
Le tout c’est de ne pas avoir peur des coups qu’on risque de se prendre, ni du noir, c’est d’avoir confiance en soi, en sa capacité de fabriquer une logique à partir d’éléments disparates et de formes indistinctes.

C’est beau, l’écriture.

Advertisements

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :