Ah et sinon

by

Oui, je suis de retour avec une bonne résolution: pas plus d’une demi-heure par jour à alimenter le blog.

Sans entrer dans les détails, ma vie privée a pris le pas sur ma vie professionnelle (et c’est très bien), mon accès au net s’est fait néant, j’ai appris beaucoup de choses sur la recherche d’un appartement à Paris et maintenant que je suis à nouveau posé et disponible, je remets beaucoup de choses en question. Prendre du recul m’a fait du bien et je me demande si l’audiovisuel m’intéresse au point de me ruiner le moral pour décrocher un contrat d’écriture avec la télé. Pas de réponse définitive mais je mets un peu entre parenthèses le scénario (audiovisuel je précise), histoire de finir les projets de BD et de littérature que j’avais laissés en suspens le temps du conservatoire.

Ce qui est à peu près sûr c’est que je ne fraierai pas de sitôt avec la fiction française, qui continue inexorablement à me faire bâiller, quand elle ne me donne pas envie de me faire naturaliser argentin (ne me demandez pas pourquoi argentin, c’est sorti comme ça), et que mon énergie, en matière d’images animées, je la consacrerai à l’animation, sauf pour aider des potes à écrire leurs films, mais ça c’est une autre histoire.

J’écris pour le plaisir, il faudrait être fou de faire ce métier pour une autre raison et le fait est que je ne prends pas de plaisir (pour le moment ?) à écrire des scénarii de films. Je prends mon pied à concevoir des univers, à écrire de la littérature, à construire un récit de BD mais les films, non, il y a quelque chose qui ne passe pas, peut-être que c’est dû au trop lourd bagage académique que je trimballe et dont je n’arrive pas à me libérer. L’ombre des maîtres plane sur moi, le poids des concessions qu’il faudrait faire pour y arriver. Bon, je ne sais pas, ça peut peut-être être fun des fois, mais je ne suis pas assez mordu du cinéma (ou de la télé) pour vouloir à tout prix rentrer dans ce milieu.

Il paraît qu’il y a du boulot dans le jeu vidéo, je me renseignerai mais si vous avez des pistes, n’hésitez pas.

Pour le blog, hiatus il y a eu, hiatus il y aura, mais pour l’heure je suis de retour et, non, cet espace de réflexion sur le récit et l’écriture n’est ni fermé, ni mort, ni enterré.

5 Réponses to “Ah et sinon”

  1. Marc Herpoux Says:

    Aaaaaah, ben ça fait plaisir!!!!

  2. Frédérik Says:

    Waow, Marc Herpoux qui vient reinaugurer les commentaires de la réouverture du blog…
    Ça mérite bien une petite demi-heure par jour.
    Aller, tchou et bon courage
    (et je plussoie, ça fait plaisir 😉

  3. JC Says:

    Welcome back !

  4. Phil Says:

    alors ça pour une nouvelle, c’est une bonne nouvelle ! j’en reviens pas d’avoir laissé passer 15 jours, mais snif, j’y croyais plus !
    et quant au post, je suis 100% d’accord, mais bon, faut être honnête je suis 100% d’accord avec ta vision dans 98% des cas, et encore les deux pour cent sont dus pour 33% des cas à une mauvaise interprétation.
    Bref moi content, bravo pour tout, félicitations, que la Grande Forme soit avec toi !

  5. Opportune Says:

    Tiens, un blog qui revit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :