Fuite à ABC

by

Denis McGrath relaie la fuite d’un mémo interne d’ABC qui conseille, tenez-vous, de bien réfléchir avant de faire l’acquisition de concepts étrangers, parce que bien souvent ces concepts reposent sur une fine prémisse qui est trop vague pour que quiconque puisse prétendre à sa paternité. Autrement dit, si vous lisez entre les lignes: pourquoi nous emmerder à payer des droits aux auteurs de Yo Soy Betty quand on pourrait faire une série sur le même principe mais suffisamment différente pour se récupérer toutes les thunes?

Conclusion intéressante de McGrath: l’industrie télé canadienne (mais appliquez ça à l’Europe, l’Amérique latine, tout ce qui est hors-US) a tout intérêt à développer des concepts propres à sa culture et qui ne sont pas a priori susceptibles d’intéresser les américains. Dans le pire des cas, on se fera piquer les concepts sans contrepartie et dans le meilleur, nos programmes trouveront une identité forte.

Question subsidiaire: Comment s’inspirer intelligemment des séries américaines? Plutôt que de piquer les sujets et les concepts aveuglément, se demander ce qui fait qu’on aime, qu’on accroche, que ça peut être n’importe quoi: des histoires de flics, de croque-morts, de colocataires trentenaires, de mafieux, de femmes au foyer ou de naufragés, on accroche. Pourquoi? Est-on assez aveugle pour croire que c’est son sujet, son concept, qui fait le succès d’une série? Où est la constante? Dans l’écriture en pool? Dans le traitement de l’écriture? Dans le respect des auteurs? Dans le système économique? Si on se posait 5 minutes pour faire un peu de reverse engineering, mais tous ensemble, producteurs, diffuseurs, réal, annonceurs, scénaristes, qu’on réfléchisse et qu’on dire des conclusions plutôt que de courir comme des petits chiens faméliques après le premier os venu en se disant: ça marche, copions-le!
Parce qu’aucune copie n’a jamais égalé un original. Bref, lisez et soyez mortifiés.

Advertisements

2 Réponses to “Fuite à ABC”

  1. sally Says:

    T’as retrouvé ton mordant, ça fait plaisir 😉
    Tout à fait d’accord, à chaque pays ses spécificités culturelles et ce qui est concevable chez les uns ne l’est plus chez les autres, après ya d’autres paramètres qui rentrent en jeu mais c’est la base.

  2. Samantha Says:

    Article vraiment intéressant, je n’avais pas vu les choses sous cet angle 🙂 pourtant je me demande souvent « pourquoi nos séries sont SI NULLES ? ». En tout cas, ce blog est une petite perle, bonne continuation 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :