Attendre

by

C’est ce qui est le plus désagréable quand on débute: l’attente, et résister à la tentation de se surcharger de projets/rendez-vous/formations complémentaires… Parce que le jour où la réponse tombe, il faut être sur les starting blocks, le mental au top, la créativité prête à rebondir. Et ça, ça ne marche que si on laisse l’esprit se détendre, les idées décanter, tout en les maintenant alertes. La créativité est un muscle, avoir des idées une gymnastique, il faut un entraînement constant pour être constamment en éveil. Mais pas se surcharger pour ne pas être perclus de courbatures le jour de la compèt.

Métaphore commune que celle du sport, mais être auteur/écrivant/mercenaire de l’écriture, comme vous voulez, c’est se tenir au top de sa forme de création. Alors, le régime préconisé? Un dizaine de milliers de signes écrits chaque jour, de nouvelles idées collectées dans un cahier à partir de tout et n’importe quoi. Tiens, la fleuriste qui prend le soleil en bas de chez moi, ça pourrait être un agent dormant des services secrets ou d’une cellule terroriste, ça pourrait être une fée ou une sorcière déguisée, ou simplement une fleuriste avec ses histoires quotidiennes et sitcomesque.

Aucun athlète n’est en compétition permanente mais tous doivent se maintenir en forme pour le jour où les dites compètes tomberont. Nous c’est pareil, sauf que nos compètes, c’est une série ou un film qui part en prod et qu’on n’a pas d’entraîneur pour nous forcer à faire nos exercices. Donc, mental d’acier, mental d’acier. Et supporter le silence des directeurs d’écriture qui mettent du temps à répondre et des producteurs qui ne répondent pas à nos relances.

Mental d’acier, mental d’acier. Et pour ceux que ça intéresse, une nouvelle par semaine et une planche de BD par jour. Et lire. Et regarder des films, pour faire fonctionner la machine à idées. Et arrêter de glander sur le net.

Attendre. J’en connais un qui n’attend plus, c’est le mec qui est sorti de l’église en bas de chez moi dans sa boîte ce matin. Il y avait moins de gens venus à l’office que de croque-morts pour le porter. Spectacle étrange. Aucunes obsèques ne se ressemblent. Je pense à Simon, devenu croque-mort après avoir abandonné l’idée d’être scénariste, histoire de se faire du pognon. Un autre personnage, celui-là!

Publicités

Étiquettes : , ,

5 Réponses to “Attendre”

  1. sally Says:

    Ben, dis donc, je me demandais comment on pouvait devenir croque-mort, ça me fait froid dans le dos là tout à coup!
    Sinon, merci pour les conseils d’écriture.

  2. L6K Says:

    Pareil, c’est triste comme scène… C’est même franchement glauque. Croque-mort… Faut un diplôme ou on peut apprendre sur le tas?.. Haem, pardon.

  3. L6K Says:

    Pardon, si mon message t’a offensé. Ce n’était pas bien méchant, ni le but d’ailleurs. Je tenais à le dire, puisque j’ai l’impression de te faire outrage à chacun de mes commentaires. Au temps pour moi, je m’abstiendrai à l’avenir, mais je ne m’empêcherai pas de te dire que j’apprécie ton blog.
    L6K.

  4. Anaël Says:

    Huh?
    Je suis pas du tout offensé, j’imagine que tu fais référence au fait que j’ai mis longtemps à valider ton commentaire, dans ce cas, accepte mes excuses. Mais les précédents? en aurais-je zappé certains? Si c’est le cas, j’en suis navré.
    Généralement si je me sens outragé, je réagis 😉

    Pour répondre à ta question, apparemment non, il ne faut pas de formation pour devenir croque-mort, en tous cas dans le sud-ouest, où il a exercé. Je ne l’ai que peu revu depuis, et nous en avons peu discuté, mais il en était très content, ça a été une expérience très intéressante, une belle manière d’observer les gens et leur rapport avec la mort.

    Merci pour tes interventions, Laurette, et je t’en prie, ne les interromps pas, je veillerai à ce qu’elles arrivent toujours à bon port!

  5. L6K Says:

    Comme tu me soulages. Je crois que j’ai abusé et je m’en excuse. Disons, que j’ai traversé une faille sptio-paranoïaque et c’est nul!
    Bon, alors tout va mieux, d’un coup! ; )
    Sinon, merci pour ta réponse et je vais tâcher de me renseigner, parce que du coup vous m’avez intrigué sur le métier!
    À bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :