Développer un univers

by

Non, le post d’hier n’est pas le signe d’un changement de politique éditoriale de ce blog, mais plutôt une introduction à la question d’aujourd’hui: le développement d’un univers qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire à première vue, concerne tous les auteurs de fiction, même ceux qui font dans le réaliste, l’autofictionnel, le biopic, et j’en passe.

L’univers, défini comme l’ensemble de règles qui définissent l’environnement dans lequel se déroule votre histoire, se construit. Qu’il raconte l’histoire d’une fleuriste dans le XVe arrondissement de Paris ou celle d’un explorateur du cosmos en 2122, l’auteur doit établir les règles du jeu de son univers.
Par règles du jeu, on entend géo-politique, lois physiques, mais aussi horaires de boulot, voisinage, temps de trajet pour aller au boulot, lieu de vie, environnement domestique.

Évidemment que pour écrire une fiction spatiale, vous avez besoin de savoir qu’il y a des lacs d’hydrocarbures liquides sur Titan, bien sûr que pour écrire une fiction historique sur la condition de la femme au XIIIe siècle vous avez besoin de faire des recherches sur le sujet, faire un tri dans les informations que vous pêchez, en tirer un système de règles dans lesquelles s’inscriront vos personnages, mais pour raconter votre contemporanéité aussi il est nécessaire de vous demander comment les choses fonctionnent.

Parce que des règles que vous mettez en place naissent des idées, des contraintes, la logique de l’univers et que de cette logique naît la vraisemblance de votre histoire. C’est à partir des règles du jeu que vous établissez et que vous transmettez au spectateur dans le premier acte de l’histoire que le spectateur déterminera si la suite de l’histoire est crédible ou non. Ce n’est pas en se basant sur son vécu personnel mais en se basant sur ce que vous lui montrez qu’est la réalité dans votre univers.
C’est le contrat implicite de la fiction: l’auteur prend les libertés qu’il veut avec le réel à condition de les expliquer d’entrée de jeu au spectateur. « Je veux bien avaler des couleuvres si tu me montres que c’est possible d’avaler une couleuvre dans ton monde« . D’où la nécessité de construire un univers avant tout travail d’écriture. L’univers donne le cadre de l’histoire, offre des opportunités de récit et de rebondissements à l’auteur. C’est beaucoup plus facile de faire perdre son job à la fleuriste si on sait les points sur lesquels son patron est intransigeant.

S’interroger sur les mécanismes d’un univers permet de faire rebondir la réflexion sur les personnages. Un personnage n’est rien s’il est dans le vide. Il ne peut agir que s’il est plongé dans un environnement précis avec ses propres contraintes et ses propres limites. Or, c’est un élément rarement abordé dans les manuels d’écriture. On parle de caractérisation de personnages, de structure du récit, mais peu de narratologues abordent cette question de l’environnement pourtant cruciale et un formidable outil de réflexion et de brainstorming.

Dessiner un quartier, savoir s’il y a des commerces en bas de l’immeuble du protagoniste, connaître leurs horaires d’ouverture, le genre de produits qu’ils offrent, savoir où est l’hôpital le plus proche, connaître la tendance politique du quartier, l’allure des passants dans la rue, s’il y a des bandes qui errent, des églises, tout cela permettra d’ancrer le personnage dans une réalité plus forte, de déterminer d’autres facettes de son comportement, parce qu’on est autant façonné par son environnement quotidien que par l’éducation, les amis, le boulot.
Et au cas où l’idée vous passe par la tête, comme elle est aussi passée par la mienne, le repérage ne joue pas un si grand rôle que ça dans cette construction. Après tout, notre travail c’est de tricher avec le réel. Notre liberté, c’est de mettre des églises et des écoles en bas d’immeubles où elles n’existent pas vraiment.

Alors, faites-vous plaisir!!

Publicités

Une Réponse to “Développer un univers”

  1. frederik Says:

    bel article, tres interessant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :