A propos des oscars

by

J’ai lu ici ou là, avant la cérémonie, que ces oscars-ci allaient être ceux des outsiders, avec des nominations inattendues (et bienvenues). Les résultats sont, pour le moins décevants… et attendus. Aucune grande surprise, rien de nouveau sous le soleil et c’est là qu’on se dit avec le Globe que la télé est quand même plus innovante et plus satisfaisante, narrativement parlant.

Dans le registre des nouvelles, j’ai commencé à regarder 30 Rock et à part pour le personnage d’Alec Baldwin et la frustration de voir les conditions de travail des scénaristes américains, j’ai du mal à accrocher. Je vais lui donner sa chance sur la première saison mais c’est mal parti. Depuis que j’ai découvert Two and a Half Men, mon goût en matière de sitcom s’est vachement défini. Avant Chuck Lorre, je souriais, maintenant je rigole franchement. D’ailleurs, il faudrait que je me penche sur Dharma & Greg.

Pas de coup de coeur récent sur les séries dramatiques mais je reconnais une certaine lassitude pour les formats plus longs que 26′.

Restez branchés pour de nouvelles news, un possible revirement de carrière, et une série de posts sur… la sitcom, mon nouveau genre fétiche!

Mais tout de suite, deadline journalistique à rattraper…

Publicités

2 Réponses to “A propos des oscars”

  1. Frederik Says:

    C’est tout à fait ce qui m’arrive en ce moment… la sitcom est vachement plus divertissante et se consomme sans compter !

    Et pour 30 Rock, c’est peut-être une question de gout, mais je surkiffe (encore plus que Two & a Half Men… qui peut être un peu lourdingue parfois). J’en suis à la saison 3 là, et dieu que c’est bon ! (je vénère Tina Fey en fait ^^).

    Concernant les oscars je ne suis pas entièrement d’accord… car c’est un outsider qui a gagné ! Mais il est vrai qu’on en a tellement parlé de Slumdog Millionaire… alors un outsider attendu, est-ce que ça reste un outsider ?

    • Anaël Says:

      J’ai fini la saison 1 de 30 Rock et commencé la saison 2. J’accroche à mort à toutes les scènes avec Alec Baldwin mais la plupart des autres me donnent l’impression de regarder un show mal fini. On sent trop que les scénaristes/les acteurs essayent de faire rire ou d’être décalés et c’est trop artificiel. C’est ça, il y a quelque chose d’artificiel dans ce show qui fait que je n’accroche pas complètement. Je suis trop souvent arraché à la vie des personnages, trop souvent ramené à ma condition de spectateur et ça ne colle pas. Il me semble que le rôle du scénariste c’est de faire en sorte que son spectateur soit complètement happé dans l’univers de son show au point d’oublier le monde autour de lui et là, bof, je suis pas convaincu que ça marche.

      Mais comme toujours quand on passe du temps avec des gens/des personnages, il se crée une familiarité et un confort à passer un peu plus de temps avec eux et j’ai envie de continuer la série. Pas parce que je suis méga fan mais parce que je me suis habitué. Ce n’est pas la marque d’une grande série, juste celle d’une grande solitude.

      Sinon, hier a commencé la saison 2 de Breaking Bad, regardez cette série, c’est vraiment ce qui se fait de mieux en drama US en ce moment. J’en reparle sur le blog d’ici quelques jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :