Important vs Urgent

by

Une notion essentielle dans le travail, que l’on soit salarié ou indépendant, scénariste ou jardinier, c’est la distinction entre l’important et l’urgent.

L’important c’est ce qui fait avancer l’individu sur son chemin personnel, ce qui le rapproche de ce qu’il veut être, d’une vie bien remplie, bien menée. C’est la boussole qui devrait déterminer les choix que l’on fait entre deux projets, deux chemins de vie, deux attitudes. L’important c’est ce qui ajoute de la valeur à une vie.

Que choisirez–vous? L’urgent…

L’urgent c’est ce qui s’impose de l’extérieur. Il est urgent de payer son loyer, de rendre dans les temps une commande, de combler son découvert. C’est ce qui n’apporte rien que de l’immédiat. Pas de valeur ajoutée, pas de sensation d’accomplissement, juste la résolution d’un impératif. L’urgent c’est ce que détermine la majorité des choix d’une majorité de gens.

Préférer l’urgent c’est avoir une vision à court-terme, c’est vivre malgré soi, c’est se projeter dans un avenir de frustration, de résignation et d’amertume.

L’urgent c’est l’outil de la pub qui nous fabrique de faux besoins. C’est la pression sociale qui nous culpabilise de ne pas rentrer dans le rang, de ne pas suivre le chemin le plus court et le plus facile, de ne pas prendre notre soma, c’est le produit en tête de gondole au supermarché ou la dernière vente flash d’un site de discount. L’urgent flatte l’appât du gain, l’urgent sollicite notre goût des endorphines. Pour réaliser l’urgent il suffit généralement de se laisser vivre, entrer dans le moule et remplir son compte en banque pour pouvoir le vider, ne surtout pas prendre de risque (on risquerait de rater la date limite).

… ou l’essentiel?

L’important exige de prendre le temps de s’écouter, l’important croît dans le silence et le calme, l’important nous est révélé au cours d’une séance de zazen. L’important c’est le calcul du long terme. C’est accepter de prendre deux, cinq, dix ans, pour atteindre un objectif de vie qui compte vraiment (être scénariste, publier un roman, rendre rentable une entreprise qui nous tient à coeur, construire une école au Népal). Pour réaliser l’important il est souvent nécessaire de sortir de notre zone de confort, de supporter pendant des mois voire des années l’incertitude, d’ignorer si oui ou non nos efforts et nos sacrifices porteront leurs fruits. L’important exige d’avoir foi en soi et dans le monde. L’important exige d’avancer en aveugle.

Réaliser l’urgent c’est s’assurer une vie paisible quoiqu’un peu stressée. Viser l’urgent c’est risquer d’avoir ce que l’on veut.

Réaliser l’important c’est s’assurer une vie d’incertitude et d’angoisse. Viser l’important c’est risquer d’être ce que l’on veut.

Là est toute la différence.

2 Réponses to “Important vs Urgent”

  1. Yap Says:

    Et une fois qu’on a compris cela, il faut le mettre en œuvre. Le plus dur n’est pas de choisir, mais de réaliser ce choix, non ?

    (Intéressants, tes derniers posts…)

    • Anaël Says:

      Tout à fait, la difficulté c’est de garder le cap et de ne pas se laisser avoir par les mirages de l’urgence. D’accepter un inconvénient immédiat au profit d’un avantage futur, c’est ça qui est le plus dur. Au fond on reste toute sa vie des enfants face à un marshmallow.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :