Ecriture projet scenario

by

Jeudi 21 Juin

Une amie m’a proposé de lui écrire la première partie de son scénario. Souvent les premières notes d’une composition mettent toujours du temps à noircir correctement le papier. Comment ai-je pris sa proposition? Comment vous dire….j’étais tout simplement…heureuse !!!! Heureuse qu’elle ait pensé à moi, qu’elle me fasse confiance et qu’elle me confie son projet. C’est pour moi une opportunité qui tombe à pic car je me trouve depuis plusieurs mois dans une dynamique d’écriture qui me permet de composer beaucoup. De plus, en ayant lu et chroniqué sur de nombreux auteurs : écrivains, théoriciens, scénaristes… je me surprends à me référer à certaines de leurs pensées, leurs méthodes…

Il est évident que je vais m’investir à bien dans ce projet; non pas parce qu’il s’agit de celui d’une amie; mais parce que c’est UN projet d’écriture. Ce n’est pas le mien et c’est ce qui peut me faire un peu appréhender la chose. Mais j’ai plutôt l’impression de ressentir un côté adrénaline – le fait de ne pas forcément contrôler l’appréciation du projet. Je me dis que se confronter aux exigences d’autrui, c’est un bon exercice car je vais devoir répondre à un besoin ce qui implique une écoute attentive, une compréhension de l’objet souhaité et ne surtout pas vouloir à tout prix mettre son touch / sa patte. C’est ce que j’ai pu observer dans le travail de tout auteur. La question du style se pose c’est une évidence et même en collaboration, comme il est question dans ce projet, il faut que l’écriture de l’unité du scénario soit homogène, cohérente.

Voyons comment je compte m’y prendre.

ETAPE 1 : Discerner le ou les personnages principaux

Dans l’élaboration de tout scénario, comme dans n’importe quelle autre activité, il existe un certain nombre d’outils à maîtriser et à respecter. Tout récit commence par une présentation des personnages. Roland Barthes disait dans son « Introduction à l’analyse structurale du Récit » :

« On peut bien dire qu’il n’existe pas un seul récit au monde sans « personnages » ».

Dans un scénario, le ou les personnages jouent l’essentiel de la transaction spectatorielle. Autant vous dire que c’est l’élément principal du projet. Pas d’histoire sans personnages. Il va donc falloir que je dresse un portrait très précis, concis et étoffé des personnages. Le début d’un scénario commence par leur exposition. Il est donc indispensable de bien cerner quelle est leur place, leur rôle, leur importance, leur fréquence, leur principaux atouts comme failles, leurs affinités, leurs objectifs… Je vais donc mener mon enquête. C’est une affaire d’introspection dans l’histoire. Plus on en sait, plus on peut manipuler sans trop d’extravagance et sans gros danger leur évolution au fil de l’histoire.

Le personnage est très important parce que c’est le premier individu, l’entité semblable à nous qui est soumis à l’oeil du spectateur ou du lecteur en premier. Ce dernier va chercher à s’identifier à lui, s’opère alors un transfert d’identité du spectateur au personnage qui lui est présenté.

C’est le vecteur de l’histoire. Le personnage est celui qui va se retrouver au centre de la dramaturgie (2nd élément qui va manipuler avec une grande perversité ou pas le personnage, je rappelle ici qu’il s’agit de fiction🙂, on est d’accord ). Il va subir, réagir, se découvrir…Il va être au milieu d’une tornade évènementielle pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Il va falloir identifier dans un premier temps pour ce personnage sa mission, son but, son objectif. Ainsi, et en fonction de son tempérament, de ses traits de caractère et de tout ce qui le constitue, on pourra le soumettre à certaines difficultés afin que sa mission ne soit pas aisée si elle finit par aboutir. C’est l’art de la dramaturgie dans le but de satisfaire « la propension masochiste » du spectateur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :