Pourquoi vous n’êtes encore scénariste/romancier

by
La liste qui suit répertorie la majeure partie des raisons que me donnent les aspirants scénaristes qui me contactent.
  1. Personne ne m’en a donné la permission
  2. J’ai peur
  3. Je ne maîtrise pas assez la technique
  4. Je n’ai jamais rien vendu
  5. Je n’ai jamais rien écrit
  6. Je n’ai pas de réseau
  7. Je n’ai pas le temps
  8. Je n’y crois pas assez
  9. Je me laisse trop d’options
  10. Je ne me laisse pas assez d’options
  11. Je ne veux pas faire de compromis
  12. Je fais les mauvais compromis
  13. Je manque d’expérience
  14. Je manque de confiance
  15. Je suis trop jeune
  16. Je suis trop vieux
  17. J’ai déjà un métier que je n’ose pas quitter
  18. Je n’ai pas de métier et j’ai besoin d’argent
  19. Je n’ai pas d’idée
  20. J’ai trop d’idées
  21. Je ne finis jamais rien
  22. Je ne commence jamais rien
  23. Je suis fatigué
  24. J’ai trop d’énergie et vous n’arrivez pas à rester assis
  25. J’ai mal à la tête
  26. J’ai faim
  27. Je ne me donne pas la permission
  28. Je ne serai jamais assez bon
  29. Tout a déjà été écrit
  30. Je n’aime pas la télé
  31. Mes enfants sont en vacances et sont dans mes pattes
  32. J’ai les pieds sur Terre
  33. Je n’ai pas reçu de formation en écriture
  34. Les producteurs/éditeurs ne voudront jamais me lire
  35. Je n’ai pas d’agent
  36. Je ne sais pas par où commencer
  37. Je dois finir Story
  38. et Anatomie du scénario
  39. et le Lavandier
  40. et…. les vingt-et-un livres de ma bibliographie pour apprenti scénariste
  41. Je n’arrive pas à travailler de chez vous
  42. Je n’arrive pas à travailler au bureau
  43. Je n’ai pas de bureau mais si j’en avais un…
  44. J’écris mieux la nuit mais Je n’ai pas l’énergie de veiller
  45. J’écris mieux le matin mais je n’arrive pas à me lever
  46. Je ne veux pas
  47. Je ne sais pas de quoi j’ai envie
  48. Je suis en retard sur les séries que je dois regarder
  49. Je n’ai pas trouvé ma voix
  50. Je n’arrive pas à me spécialiser
  51. Je suis trop spécialisé
  52. Mes parents n’apprécieraient pas
  53. Que vais-je dire à vos amis ?
  54. Et si ça ne marchait pas ?
  55. Je n’ai pas la bonne B.O.
  56. Je n’ai pas fini mes recherches
  57. J’ai fini mes recherches mais pas lu tous les livres
  58. J’ai fini mes recherches mais je dois trier mes notes
  59. Je ne veux pas montrer mon scénario (et s’il était mauvais?)
  60. J’ai montré mon scénario mais personne ne me comprend
  61. J’ai montré mon scénario et mes lecteurs sont unanimes: je suis nul
  62. Je suis génial, Coco, mais personne ne veut rien m’acheter
  63. Je refuse de faire de la commande
  64. Je rêve d’écrire de la commande mais ignore comment décrocher un contrat
  65. Je ne suis pas assez original
  66. Je suis trop original
  67. Je n’ai pas écrit depuis dix ans
  68. Je n’ai jamais rien écrit
  69. Je manque de courage
  70. Je ne connais personne dans le « milieu »
  71. J’ai besoin d’être encadré
  72. Je dois retravailler mon scénario
  73. Pourquoi moi ?
  74. C’est vraiment possible d’en vivre ?
  75. Je suis pas sûr…
  76. Je n’ai pas envie de manger des pâtes
  77. Je n’ai pas envie d’attendre cinq ans que ça démarre
  78. J’ai besoin de contraintes
  79. Je vais au séminaire de McKee et après je m’y mets
  80. Mon scénario n’est pas exactement « moi »
  81. Mon scénario est trop intime
  82. Qui ça va intéresser ?
  83. Je ne veux pas être à mon compte
  84. Et si ça marche ?
  85. Je ne sais pas travailler par moi-même
  86. Je suis malade
  87. Pas aujourd’hui, je peux vraiment pas
  88. J’ai besoin de repos, je commence après les vacances
  89. J’attends les vacances pour me lancer
  90. Ce n’est pas raisonnable
  91. J’ai une famille/un(e) petit(e) copain(ine)/un chien/un hamster qui dépend moi

A part 46, tout cela n’est qu’une longue liste d’excuses pour ne pas vous lancer et vous confronter au réel. Ce n’est pas dur de devenir scénariste. Cela demande de l’abnégation, un peu de courage, et beaucoup de travail.

Arrêtez de penser à toutes les raisons qui s’opposent à ce que vous viviez votre rêve et lancez-vous. Concluez un pacte avec vous-même aujourd’hui pour commencer/finir un scénario, le diffuser, appeler un producteur/éditeur par jour tant que vous n’aurez pas obtenu un rendez-vous, pour aller à un festival les rencontrer, pour contacter un confrère et commencer à constituer votre réseau, pour terminer vos livres de technique (vous n’en avez pas vraiment besoin), pour oser.

C’est l’été (je sais, on ne dirait pas), c’est le moment de faire des choses audacieuses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :