Archive for the ‘_Le Lien du Jour’ Category

Trust the Process

13 décembre 2011

Voici une vidéo qui vous présente la relation auteur-producteur/diffuseur. Priceless.

[youtube:http://youtu.be/V7ZmY2exj-I%5D
Publicités

Réfléchir à une fenêtre

25 octobre 2011

Mon père, dont c’est un peu le métier, m’a acheté le nom domaine Anael Verdier point com depuis plusieurs années. Je n’ai jamais su trop quoi en faire. Ça lui faisait plaisir. Ça rentrait dans ses représentations du monde. Je me disais obscurément que je m’en servirais un jour sans trop savoir comment. J’y ai installé un blog mais je n’avais pas grand chose à y dire de plus qu’ici. Et ici je suis bien, j’ai mes repères, mes habitudes. Mais avec les cours que je donne, de plus en plus de gens me cherchent sur Google (une cinquantaine par mois à en croire le moteur de recherche (je suis le premier surpris!)).

Il faut que je prenne le contrôle de ma persona virtuelle. (Non, parce que j’en ai marre que mon passé de gamer me définisse aux yeux du net).

Mais pour en faire quoi?

Je trouve inutile et idiot de mettre mon CV en ligne.

Avec mes nouveaux projets, je sais que je dois commencer à me représenter en temps que romancier. Sans doute suffit-il que je sois moi mais être soi quand il faut construire un site web, ça ne veut rien dire. Qu’est-ce que je montre? Comment?

Pour l’instant, aucune idée. Je vais laisser le blog faire son travail. J’ai installé une redirection qui fait que quand on arrive sur la racine du site, c’est le blog qui s’affiche. J’ai fait ça par paresse et par l’absence totale d’idées sur ce que je peux faire d’autre. Excusez, je vous en prie, le thème wordpress générique que je n’ai pas encore pris la peine de modifier.

Ce site prendra tout son sens plus tard. Quand j’aurai mis en oeuvre mon plan. En attendant, je peux expérimenter mais pas trop puisque c’est quand même une fenêtre sur moi.

Vous qui me lisez, qu’est-ce que vous auriez envie d’y voir? Si c’était vous, vous feriez quoi? Vous mettriez quoi en avant?

Sur un autre registre je suis en train d’expérimenter sur une méthode pour boucler des nouvelles en une semaine, pas forcément la nouvelle complète mais au moins le premier jet. Si ça vous intéresse, je vous le ferai passer. Mais juste à vous, parce que je vous aime.

Libérez Votre Créativité, Comment Éliminer les Parasites Qui Vous Empêchent d’Être au Top

5 juin 2011

Libérez votre créativité est un bouquin culte que le tout Hollywood cocaïné des années 90 a lu.

Julia Cameron (ex de Scorcese), prône l’écriture de 3 pages matinales pour libérer l’esprit de ses pensées vagabondes et libérer, justement, sa créativité (note: la version originale du bouquin s’intitule The Artist’s Way). C’est une pratique bénéfique que je recommande à tout le monde (ça fait bientôt 3 ans que je m’y abstreins). Mon éminent confrère Anthony Jauneaud (oui je sais c’est insupportable ces politesses incessantes, mais c’est tellement bon!) m’a fait découvrir 750words, qui m’a laissé sceptique.

Jusqu’à ce que je m’inscrive.

C’est simple, épuré, dans les lignes minimalistes de onepageperday, que j’adore ou de Ommwriter.
Allez y faire un tour et vous verrez.

Présenté comme un outil permettant d’écrire les pages du matin en question, il peut tout à fait être utilisé pour atteindre un objectif de mots quotidiens sur un projet plus suivi.

Le principe des pages du matin c’est d’écrire au fil de la plume, avant de commencer la journée de travail, tout ce qui vous passe par la tête, de votre liste de course au dernier rebondissement de l’histoire que vous êtes en train d’écrire en passant par le ô si craquant costume de David Duchovny dans le dernier épisode de Libérez votre créativité – Un livre culte ! (n’hésitez pas à m’offrir l’intégrale en cliquant ici), bref vraiment tout ce qui peut encombrer votre cerveau et vous empêcher d’écrire votre chef d’oeuvre.

Les pages du matin sont une sorte de cri primal de l’écriture, une décharge de votre trop plein de pensée, trop plein d’idées, trop plein d’envie et putain que ça fait du bien quand ça sort!

Kurt Vonnegut et la construction du récit

29 avril 2010

Bon, lisez et on en rediscute. Juste après l’avoir lu j’étais: « wow! ». Maintenant, je suis plutôt « huh? ». La question que je me pose c’est qu’est-ce qu’on peut faire de ça? C’est superbement écrit et tout mais ça fait pas avancer le shmilblik. Ou alors seulement pour dire qu’on ne peut pas réduire l’écriture à une théorie. Ce qui… voilà, quoi. Démerdez-vous les cocos, écrivez ce que vous voulez, il y aura toujours un public.
Sinon, je vous recommande aussi de lire ce blog: http://jakonrath.blogspot.com/
Et celui-ci: http://blog.nathanbransford.com/. Désolé, c’est tout en anglais. Si vous avez des références équivalentes en français, « lâchez-vous dans les comms » comme disent les jeunes.
Perso, je suis en train de faire du lèche vitrines sur ebay pour trouver une machine à écrire. Je ferai un post sur les avantages comparés de l’ordi vs la machine à écrire vs l’écriture à la main quand je l’aurai acquise et joué avec.

Lire du scénario – la bible de Batman

19 décembre 2009

Le monde du scénario est un univers où les codes paraissent obscurs, c’est comme débarquer dans une tribu inconnue.

Toute une phase d’observation participative est nécessaire avant de pouvoir communiquer dans le langage des indigènes et d’être pris au sérieux dans les discussions. En ce qui nous concerne, une partie de ce langage se trouve dans la manière de présenter les documents, leur contenu, leur utilisation, etc. Alors il faut lire, lire, lire et écrire, écrire, écrire.

Le CBD donnait récemment un lien vers la bible de la série animée des années 90: Batman. On y trouve, en plus de la présentation de l’univers et des personnages, les nécessaires consignes d’écriture, les éléments graphiques permettant aux auteurs de se projeter dans l’univers visuel de la série. Un document de référence pour une série de référence. A vous maintenant, pour vous entraîner, d’écrire des épisodes pour la série.

Télécharger la bible de Batman

DRM et création

12 mai 2009

Pour ceux que la question du piratage intéresse et qui réfléchissent à des solutions, une analyse sociale sympa est en ligne sur Gamasutra.
Alors ça concerne le jeu vidéo mais bon, je pense quand même que c’est un milieu bien plus avancé que le ciné ou la télé, ancrés dans leur tradition. Le jeu vidéo est jeune et baigne dans cette culture propre au numérique de l’adaptation nécessaire et de l’innovation permanente.
Autrement dit, on ferait bien de s’en inspirer (ou de changer de média pour exercer notre métier, hein, mais vous savez lire entre les lignes).
« Analyse sociale » est un peu fort mais reste approprié. Je goûte et j’adhère particulièrement à la conclusion:

But 2D Boy’s Carmel expects that game makers will learn to live with piracy rather than fight it — as he has.

« We will see lots more free-to-play games, » he predicts, « with companies making their money through micro-transactions and such. When you tell gamers ‘take my games and don’t pay me,’ there’s no reason for them to hack what you’ve built.

All you need to do is come up with some other way to earn your money.

Trouver un autre moyen de gagner de l’argent. Microtransaction. Marc l’a soulevé: le capitalisme étouffe la création. Alors libérons-nous du capitalisme et offrons notre art au monde. La révolution est en marche.

Un petit clip ça fait pas de mal

3 mars 2009

Comme il n’y a pas que le scénar dans la vie, et que j’ai abandonné l’idée d’alimenter deux blogs et que ça reste de l’audiovisuel et de la narration visuelle: voilà un petit clip en animation. Ca répète un peu ce que je disais l’autre jour vu que là c’est un mec tout seul qui a fait ça avec un petit staff et qui a lui-même produit son propre album. On est vraiment entrés dans l’ère du DIY (Do It Yourself), vous pensez pas?